Stratégies d'attention - Clé n°2

Dans l'épisode précédent, nous avons évoqué la nécessité de découper les tâches complexes en succession de mini-missions, ainsi que celle d'avoir une intention claire, pour optimiser ses chances d'aller au bout d'une action.

Voyons maintenant comment réaliser chaque mini-mission.

 

MAXIMOI et minimoi

Dans le programme ATOLE développé par le CNRS, on explique aux enfants que la partie du cerveau en charge de la planification et de l'organisation est située dans le cortex préfrontal. C'est la zone "cheffe", celle qui décide sur quoi le cerveau va porter son attention en fonction de ce que l'enfant souhaite faire.

Dans cette région, on peut imaginer plusieurs personnages :

MAXIMOI : le chef d'orchestre qui a en ligne de mire l'objectif général de la tâche à effectuer, et qui a à sa disposition un ensemble de lieutenants qui vont recevoir des missions à tour de rôle

Minimois : les lieutenants qui réalisent tour à tour les mini-missions avec des mini-objectifs intermédiaires.

 

 

P.I.M : la clé pour une mission réussie!

La plupart du temps, les enfants sont pleins de bonne volonté lorsqu'il s'agit de mener à bien une tâche, qu'il s'agisse de relire leur dictée ou d'améliorer leur technique au basket. Le problème, c'est qu'ils ne savent pas forcément COMMENT FAIRE. Le PIM va les aider.

 

PIM, c'est comme Pouce / Index / Majeur. C'est aussi :

 

Perception

Intention

Manière d'agir

 

Ce sont les 3 choses dont j'ai besoin pour réussir ma minimission.

 

La perception, c'est ce sur quoi je dois poser mon attention pour mener à bien ma mission. Il peut s'agir aussi bien d'une perception visuelle, auditive, kinesthésique que mentale (la petite voix ou les images dans la tête).

Que dois-je surveiller en particulier? A quoi dois-je me rendre sensible? Qu'est ce que je cherche à contrôler?

 

L'intention, c'est ce que je souhaite faire (souvenez-vous : précis, clair, concrêt).

Pour la trouver, j'imagine que je dois passer le relai à quelqu'un en lui expliquant ce que je dois faire en termes simples.

 

La manière d'agir, c'est l'action que je dois réaliser pour mener à bien ma mission. Il s'agit aussi bien d'une action concrête que d'une activité mentale.

Que dois-je faire pour contrôler ce que je perçois? Comment dois-je agir?

 

 

Voici des exemples de PIM sur des missions simples :

 

1/ Remplir un verre d'eau à ras-bord

 

Perception : l'écart entre le niveau de l'eau et le bord du verre

 

Intention : amener le niveau de l'eau au niveau du bord du verre

 

Manière d'agir : ajuster l'angle d'inclinaison du verre selon le niveau de l'eau dans le verre

 

 

2/ Marcher en équilibre sur une poutre

Perception : ressenti d'équilibre corporel (kinesthésique)

Intention : traverser la poutre en maintenant mon équilibre

Manière d'agir : corriger mon équilibre en m'aidant de mes bras et en rééquilibrant le poids du corps

 

3/ Lorsque quelqu'un m'explique un trajet pour aller du point A au point B

Perception : la voix

Intention : me créer un petit film du trajet

Manière d'agir : transformer les sons en images mentales

 

 

Attention!

Toujours vérifier que les PIM renvoient directement à des actions qu'il suffit de vouloir réussir pour y arriver.

Autrement dit, la réalisation du PIM ne doit pas poser de problème ni dans la compréhension de l'intention ni dans l'exécution.

Si tel est le cas, il se peut que la tâche soit au-delà du champ de compétences de l'enfant (immaturité corporelle ou cérébrale par exemple). Tous les enfants ne sont pas en capacité d'enfiler des perles sur un fil au même âge selon leur habileté proprioceptive.

Il se peut aussi que la tâche à réaliser soit encore complexe. On cherchera dans ce cas à la simplifier en mini-missions.

 

 

 

Il se passe quoi dans ma tête?

La prise de conscience des PIM est un premier pas intéressant pour les enfants car elle leur permet de comprendre que leur cerveau n'est pas une boite noire sur laquelle ils n'ont aucune prise! Les minimissions et les PIM les éclairent sur la façon dont leur cerveau traite les informations et les utilisent pour mener à bien des actions concrêtes.

 

Dans le week-end prolongé qui s'annonce, je vous propose de jouer aux PIM, pour vous-même et avec vos enfants.

Amusez-vous à découper vos objectifs, observez comment MAXIMOI découpe les réalisations en minimissions, soyez curieux de votre fonctionnement interne (vos perceptions, vos mouvements attentionnels). Ce sont des choses que vous faites déjà de manière automatique car votre cerveau a sélectionné pour vous ce qu'il pensait être la meilleure stratégie.

 

Demandez à vos enfants comment ils s'y prennent pour réussir telle ou telle chose. Et laissez vous surprendre par leurs réponses!

 

Share on Facebook
Please reload

Catégories
Please reload

© 2019 by Les ateliers de Manue - All rights reserved

  • Facebook - White Circle